Pendant ces quelques jours, il reçoit de nombreux hommages et notamment celui de Joséphine de Beauharnais qui lui confesse que son mariage avec Napoléon en 1796 n'avait été qu'un mariage civil, une union nulle au regard du droit canonique. Of the three paintings planned, only one, The Distribution of the Aigles, was to be executed (Versailles). ... Franck Ferrand nous fait revivre l'histoire à travers les événements qui ont marqué la date du jour. Le moment où l'impératrice fut couronnée excita un mouvement général d'admiration. All eyes are turned towards Napoleon, who is the center of the composition. In 1889, the painting was transferred to the Louvre from Versailles. Le couronnement raconté par Mme de Remusat (amie intime de Joséphine) « Il y eut d’abord de grandes discussions sur le couronnement particulier de l’empereur. ». Joséphine de Beauharnais (1763-1814), agenouillée, reçoit la couronne des mains de son mari. [...] Arrivé à Notre-Dame, l'empereur demeura quelque temps à l'archevêché pour y revêtir ses grands habits qui paraissaient l'écraser un peu. Plus sur. Rutger Jan Schimmelpenninck ambassadeur de la République Batave écrit à son épouse Catharina : « Le froid a terriblement fait souffrir les assistants, surtout les dames, qui ne peuvent échapper au mal, du fait de la légèreté de leur vêtement et de ce que le cérémonial ne leur permettait point de se couvrir d'un châle comme elles le font autrement. Devant cet état de fait, Pie VII se montre intransigeant et annonce qu'il n'assistera pas au couronnement à moins que le couple ne produise un certificat de mariage catholique. Voici ce que raconte Madame de Rémusat (extraits de Mémoires de Madame de Rémusat, tome 2, 1881), amie de Joséphine de Beauharnais : « II y eut d'abord de grandes discussions sur le couronnement particulier de l'empereur. Le sacre de Napoléon 1er Les 50 dates de l'Histoire de France à connaître. Le 2 décembre 1804, Napoléon Bonaparte est sacré Empereur des Français et prend le titre de Napoléon Ier. Il est conservé dans Musée du Louvre à Paris. Le Sacre de Napoléon, 1805-1807, musée du Louvre. On détermina enfin que l'empereur se couronnerait lui-même et que le pape donnerait seulement sa bénédiction. selon les recommandations des projets correspondants. La robe et la traîne de cour de la comtesse Bérenger épouse du conseiller d'État Jean Bérenger, seraient les seuls vestiges conservés parmi les costumes d'apparat portés durant le Sacre. Imposante par ses dimensions, presque dix mètres sur plus de six, la toile de David est conservée au Louvre. C'est alors que Napoléon prononce son serment civil mentionné dans les témoignages. Napoléon Ier. [7],[8]. [...] Le pape durant toute la cérémonie eut toujours un peu l'air d'une victime résignée, mais résignée noblement. La cérémonie religieuse du sacre, par le pape Pie VII, suivie de celle du couronnement, se déroula, le dimanche 2 décembre 1804, à Notre-Dame de Paris. Accueilli au château de Fontainebleau avec les honneurs militaires dus aux chefs d'État, le pape y reste pendant quatre jours. ». Hormis la cathédrale Notre-Dame de Paris, qui servit de cadre à la cérémonie du sacre de Napoléon Ier, et les centaines de quinaires, petits jetons de traditions romaines, jetées à la foule, il ne reste que très peu de témoins de cet évènements. The sisters of Napoleon. … Le sacre de Napoléon fut, de l’aveu de ses contemporains, un événement grandiose et mémorable, immortalisé par le peintre David. The work is on display at the Louvre Museum in Paris. Il s’ancre ainsi dans la tradition monarchique et catholique française. He began work that year, painting it from memory, but didn't finish until 1822, during his exile in Brussels. Mais Napoléon Louis perd la vie l’année suivante dans les environs … Date of birth/death: 30 August 1748 29 December 1825 Location of birth/death: Paris: Brussels metropolitan area: Work period: neoclassicism Parmi la nombreuse production éditoriale qui accompagne ce bicentenaire, il faut relever deux solides études, dont le propos est The Coronation of Napoleon[a] (French: Le Sacre de Napoléon) is a painting completed in 1807 by Jacques-Louis David, the official painter of Napoleon, depicting the coronation of Napoleon I at Notre-Dame de Paris. […] Puis l'empereur, assis, la couronne sur la tête, et la main sur les Saints Évangiles, prononça le serment. This page was last edited on 17 December 2020, at 03:48. De la couronne de laurier en or, il ne reste que deux feuilles connues, dont l'une est exposée au musée Napoléon du château de Fontainebleau La première idée était que le pape placerait cette couronne de ses propres mains, mais Bonaparte refusait l’idée de la tenir de qui que ce fût. Depuis lors, elles sont régulièrement exposées dans divers musées en France comme à travers le monde. Les résultats de ce plébiscite furent de 3 572 329 oui contre 2 569 non soit plus de 99,9 % d’approbation. Europe 1. Elle marcha si bien vers l'autel, s'agenouilla d'une manière si élégante et si simple que cet acte satisfit tous les regards. Chalençon possède également les Grandes Armoiries de l’Empereur en bronze doré réalisées pour la décoration de Notre-Dame, ainsi qu'un tableau grandeur nature de Napoléon en costume de sacre. Dans l'intimité de la Cour impériale (2004)[11]. Maria Letizia Ramolino (1750-1836), mère de Napoléon, a été placée dans les tribunes par le peintre. Analyse des images La vaste composition de 9 mètres sur 6, qui rassemble plus de deux cents figures, donne l’impression d’une scène vivante. L'auteur en propose une interprétation. David peint de 1806 à 1808, Le Sacre de l'Empereur Napoléon 1er et le couronnement de l'Impératrice Joséphine qui ont lieu le 2 décembre 1804. The lady robe bearer in front, right behind Josephine, on the right side from the picture-viewer's point, is Elisabeth-Hélène-Pierre de Montmorency-Laval, mother of politician Sosthènes II de La Rochefoucauld. Dès 1830, il s’engage avec son frère en faveur de l’unification des royaumes italiens. « Le Sacre de Napoléon », Jacques-Louis David Esabac : Histoire – Analyse d’un document Titre complet : Sacre de l'empereur Napoléon et couronnement de l'impératrice Joséphine, à Notre-Dame de Paris, le 2 décembre 1804. 2 décembre 1804 : le sacre de Napoléon Ier. She was a court lady of Josephine. Une réplique quasiment identique commencée en 1808 par David et terminée lor… Cette selle de parade fut probablement utilisée dans le cortège accompagnant le carrosse de l'Empereur le jour de la cérémonie. This article is about the painting. Jacques-Louis David (1748-1825) Le sacre de l'empereur Napoléon Ier et le couronnement de l'impératrice Joséphine le 2 décembre 1804 Vue d'ensemble Huile sur toile 621 x 979 cm Paris, musée du Louvre, département des Peintures, Inv. The painting has imposing dimensions, as it is almost 10 metres (33 ft) wide by a little over 6 metres (20 ft) tall and was completed in the medium of oil painting. Le Sacre de Napoléon (titre complet Sacre de l'empereur Napoléon Ier et couronnement de l'impératrice Joséphine dans la cathédrale Notre-Dame de Paris, le 2 décembre 1804) est un tableau peint entre 1806 et 1807 par Jacques-Louis David, peintre officiel de Napoléon Ier, qui … The composition is organised around several axes, and incorporates the rules of neoclassicism. La selle de parade dite « du sacre de Napoléon Ier » est aujourd'hui la propriété du Musée de l'Armée[10]. Certains critiquèrent le tableau car ce n'est pas l'empereur qui est au centre mais son épouse. Cela fait, l'empereur prit également sur l'autel la couronne destinée à l'impératrice, et la mit sur la tête de Joséphine à genoux devant lui. Il prononce le mariage au palais des Tuileries dans la nuit du 1er décembre en présence du curé de Saint-Germain-l'Auxerrois, de Talleyrand et du maréchal Berthier[2]. Le pape fit successivement la prière sur chacun d'eux, et ici suspendit ses fonctions, car, la couronne étant placée sur l'autel, Napoléon la prit de ses mains et la posa lui-même sur sa tête ; cette couronne était un diadème de feuilles de chêne et de laurier en or ; des diamants formaient les glands et les fruits. 17 février 1810: la ville de Rome est réunie à l’Empire. Objectif : raconter le sacre de Napoléon Doc 1 résumé des événements précédents : En 1789, la Révolution française entraîne rapidement la fin de la monarchie absolue et de la société d’ordres. Vive l’Empereur ! Artist (s) : DAVID Jacques Louis. À suivre. Commandé par Napoléon, sans destination précise, dès octobre 1804, "Le Sacre de Napoléon" de Jacques-Louis David (1748-1825) (conservé au musée du Louvre, Paris) devait illustrer la cérémonie du 2 décembre suivant à Notre-Dame. Quand il passe commande à l'artiste, Napoléon est jeune et crée sa légende, soucieux de sa gloire posthume. Il faisait si froid, surtout dans cette immense cathédrale, que même les hommes n'y tenaient plus. Avril-mai 1810: visite de la Belgique. », Lettre toujours conservée chez les descendants de l'ambassadeur, citée dans le catalogue de l'exposition : Louis Napoléon, Premier Roi de Hollande, 1806-1810, Paris, Institut Néerlandais, 2007-2008, Que porter chez le Roi ? En 1792, le roi, considéré comme un traître est arrêté et la monarchie est abolie. Cette bague présentant un rubis de 5,33 carats possède à son revers les armoiries de l'Empereur surmontées de la tiare papale du pape Pie VII. Le costume et l'étiquette à la cour de Hollande, par Trudie Costa de Carvalho p. 92. Dans le même temps, le cortège impérial commandé par le maréchal Joachim Murat se met en route à son tour. La couronne de Napoléon Ier, conservée au musée du Louvre. Une simple couronne de laurier ceignait sa tête ; il ressemblait à une médaille antique. Le Sacre de Napoléon Il est un peint huile sur toile (610x970 cm) réalisée entre le 1805 et 1807 peintre Jacques-Louis David. Après avoir revêtu les ornements pontificaux à l'archevêché, Pie VII fait son entrée dans la cathédrale Notre-Dame vers 10 h 30[5]. « Le pape fut partout recherché, respecté, et il dut se convaincre que la Révolution française n'avait pas dû détruire une religion que la liberté de conscience établie rendait encore plus sacrée. Cet article concerne le couronnement de Napoléon. Le pape les bénit en prononçant ces mots : « Sur ce trône de l'Empire que vous affermisse et que, dans son royaume éternel, vous fasse régner avec lui, Jésus-Christ, Roi des Rois, Seigneur des Seigneurs, qui vit et règne avec Dieu le père et le Saint-Esprit dans les siècles des siècles. », « Je jure de maintenir l'intégrité du territoire de la République, de respecter les lois du Concordat et de la liberté des cultes ; de respecter et de faire respecter l'égalité des droits, la liberté politique et civile, l'irrévocabilité des ventes des biens nationaux ; de ne lever aucun impôt, de n'établir aucune taxe qu'en vertu de la loi ; de maintenir l'institution de la Légion d'honneur ; de gouverner dans la seule vue de l'intérêt, du bonheur et de la gloire du peuple français. Le bâton couronné et semé d'abeilles et le glaive à poignée d'or enrichie de diamants du sacre sont aujourd'hui détenus par le collectionneur du Premier Empire Pierre-Jean Chalençon, possède la plus grande collection privée consacrée à l’Empereur[9]. Etude du sacre de napoléon par David. Napoléon - Le sacre de Napoléon. Charles Louis-Napoléon Bonaparte naît le 14 avril 1808 à Paris. ». Proclamé Empereur en mai 1804, il organise son sacre le 2 décembre de la même année à Notre-Dame de Paris pour affirmer sa légitimité. Napoléon et la conquête de l'Europe, 1804-1810, http://www.musee-armee.fr/collections/base-de-donnees-des-collections/objet/selle-de-parade-dite-du-sacre-de-napoleon-ier.html, Chronologie des sacres des rois de France, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Sacre_de_Napoléon_Ier&oldid=178481347, Histoire de la cathédrale Notre-Dame de Paris, Portail:France au XIXe siècle/Articles liés, Portail:Époque contemporaine/Articles liés, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence. [1], The painting is a subject of The Public Viewing David's 'Coronation' at the Louvre', a painting by Louis-Léopold Boilly done in 1810, currently housed at the Metropolitan Museum of Art.[2]. The painting remained the property of David until 1819, when it was transferred to the Royal Museums, where it was stored in the reserves until 1837. David was commissioned by American entrepreneurs to paint a full size replica, in 1808, immediately after the release of the original. ... Nommé consul à vie en 1802, Bonaparte ne franchit en fait qu'une étape de plus le 2 décembre 1804. Technique et autres indications : Huile sur toile Titre complet : Sacre de l'empereur Napoléon et couronnement de l'impératrice Joséphine dans la cathédrale Notre-Dame de Paris le 2 décembre 1804. Assisted by his student Georges Rouget, he put the finishing touches in January 1808. Neveu de Napoléon Ier, il est le fils de Louis Bonaparte, ancien roi de Hollande, et d’Hortense de Beauharnais. Les bénédictions faites, Napoléon et Joséphine revinrent de nouveau au pied de l'autel. Le cardinal Joseph Fesch, oncle de Napoléon, règle l'affaire. The work is on display at the Louvre Museum in Paris. Elle dura près de cinq heures et le peintre Jacques-Louis David en fit d… From 7 February to 22 March 1808, the work was exhibited at the Salon annual painting display in 1808, and it was presented to the Salon decennial prize competition in 1810. Lors des préparatifs de la cérémonie, Napoléon aurait dit à son frère Joseph : « Si notre père nous voyait. The replica was eventually returned to France in 1947, to the original's place in the Palace of Versailles. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. The painting has imposing dimensions, as it is almost 10 metres (33 ft) wide by a little over 6 metres (20 ft) tall and was completed in the medium of oil painting. À la suite de la proclamation, il fut demandé au peuple sous la forme d’un plébiscite, d’accepter l’« hérédité de la dignité impériale » . Vidéos à découvrir. Le matin du 2 décembre, à neuf heures, le cortège du pape quitte le palais des Tuileries, encadré par quatre escadrons de dragons commandés par le grand écuyer Armand de Caulaincourt. Elles ont été présentées pour l'exposition Les Trésors de la Fondation Napoléon. Le sacre de Napoléon Ier est la cérémonie dintronisation et de couronnement qui suivit la proclamation de Napoléon Bonaparte comme empereur des Français sous le titre de Napoléon Ier du 18 mai 1804. Il passe l’essentiel de sa jeunesse en Suisse auprès d’une mère qui l’entretient dans le culte de l’Empereur et dans l’espoir de voir un jour la dynastie Bonaparte reprendre le pouvoir. LE SACRE DE NAPOLEON. Ce tableau en est une des représentations. Date représentée : 02 décembre 1804. In the replica, the dress of Napoleon's favorite sister will be pink. 3:00. For the event, see, Learn how and when to remove this template message, "Louis Léopold Boilly | The Public Viewing David's "Coronation" at the Louvre | The Met", https://www.louvre.fr/en/oeuvre-notices/consecration-emperor-napoleon-and-coronation-empress-josephine-december-2-1804, Louvre Museum's interactive closer look at, Diana and Apollo Killing Niobe's Children, Erasistratus Discovering the Cause of Antiochus' Disease, Saint Jerome Hears the Trumpet of the Last Judgment, Saint Roch Interceding with the Virgin for the Plague-Stricken, Portrait of Antoine-Laurent Lavoisier and his wife, The Lictors Bring to Brutus the Bodies of His Sons, Portrait of comte Antoine Français de Nantes, Land grant to Marduk-apla-iddina I by Meli-Shipak II, Statue of the Tiber river with Romulus and Remus, Vulcan Presenting Venus with Arms for Aeneas, The Attributes of Civilian and Military Music, The Attributes of Music, the Arts and the Sciences, Coresus Sacrificing Himself to Save Callirhoe, Bonaparte Visiting the Plague Victims of Jaffa, Don Pedro of Toledo Kissing Henry IV's Sword, Joan of Arc at the Coronation of Charles VII, Portrait of Madame Marcotte de Sainte-Marie, Francesca da Rimini and Paolo Malatesta Appraised by Dante and Virgil, Madonna and Child with Saint Peter and Saint Sebastian, Venus and the Three Graces Presenting Gifts to a Young Woman, A Young Man Being Introduced to the Seven Liberal Arts, Portrait of Alof de Wignacourt and his Page, The Doge on the Bucintoro near the Riva di Sant'Elena, Holy Family with the Family of St John the Baptist, Saints Bernardino of Siena and Louis of Toulouse, Madonna and Child with St John the Baptist and St Catherine of Alexandria, Madonna and Child with St Rose and St Catherine, Portrait of Sigismondo Pandolfo Malatesta, Portrait of Doña Isabel de Requesens y Enríquez de Cardona-Anglesola, Crucifixion with the Virgin Mary, St John and St Mary Magdalene, The Archangel Raphael Leaving Tobias' Family, Pendant portraits of Marten Soolmans and Oopjen Coppit, Ixion, King of the Lapiths, Deceived by Juno, Who He Wished to Seduce, The Virgin and Child Surrounded by the Holy Innocents, Francis I, Charles V and the Duchess of Étampes, Street Scene near the El Ghouri Mosque in Cairo, Christopher Columbus Before the Council of Salamanca, https://en.wikipedia.org/w/index.php?title=The_Coronation_of_Napoleon&oldid=994708808, Paintings of the Louvre by French artists, Articles needing additional references from September 2014, All articles needing additional references, Articles with unsourced statements from December 2009, Articles with unsourced statements from October 2009, Wikipedia articles with Joconde identifiers, Creative Commons Attribution-ShareAlike License, 6.21 m × 9.79 m (20 ft 4 in × 32 ft 1 in). Bien plus, comme Charlemagne 1000 ans plus tôt, il était sacré empereur par un pape. 6,21 m × … En septembre 1792, la République est proclamée. Quand Napoléon sort de Notre-Dame, une salve de cent-un coups de canons retentit et le mois de décembre n'est que fêtes et réjouissances dans la capitale. Napoléon Ier (1769-1821) debout, en tenue de sacre. Convert documents to beautiful publications and share them worldwide. La cérémonie, longue de près de cinq heures, et qui voit le sacre de Napoléon Ier et de Joséphine de Beauharnais, se termine ainsi : après avoir été sacrés, l'empereur et l'impératrice montent sur l'estrade. L'anneau du sacre fait également partie de la collection Chalençon. Le Sacre de Napoléon (titre complet Sacre de l'empereur Napoléon I et couronnement de l'impératrice Joséphine dans la cathédrale Notre-Dame de Paris, le 2 décembre 1804) est un tableau peint entre 1805 et 1807 par Jacques-Louis David, peintre officiel de Napoléon I , qui représente une des cérémonies du couronnement.